Le Salon du Saké : une édition 2015 attrayante

Pas de commentaire
Retour sur le Salon Européen du Saké et des Boissons Japonaises 2015.

Le 31 octobre et 1er novembre dernier s’était déroulée la deuxième édition du Salon Européen du Saké et des Boissons Japonaises, organisé par Sylvain HUET, l’expert français du saké. Un fort succès, en témoigne le nombre de visiteurs qui a doublé par rapport à la première édition en 2013. Retour sur un salon riche en contenus.

Sylvain HUET nous avait prévenu : de nombreux producteurs de saké seraient présents, encore plus que la première édition du salon, et il nous aura pas trompé puisque plus de 300 références de cet alcool japonais étaient proposés. Plus encore, chacune de ces références pouvaient être testées par les visiteurs : des junmai, daiginjo mais aussi des sakés maturés ou encore umeshu et yuzushu, et bien sûr des whiskies et thé vert, puisque des boissons non alcoolisées étaient également proposées. Les visiteurs avaient donc la possibilité de découvrir le nihonshu sous toutes ses coutures (ou presque), qu’il s’agisse de grands producteurs comme de petites maisons, avec également de nombreux sakés pétillants, et bien différents en terme de goût selon les producteurs, un produit à la mode en ce moment. C’était aussi la possibilité de goûter le premier saké franco-japonais, plus « adapté au palais européen » et qui pour se faire a été réalisé en y incorporant le savoir-faire de l’assemblage du champagne, et dont le lancement est prévu pour mars 2016. Beaucoup de visiteurs étaient ainsi venus découvrir ou parfaire leurs savoirs concernant le saké. Une grande partie était des professionnels du secteur de la restauration mais aussi de la distribution, preuve que cet alcool intéresse de plus en plus tant les acteurs du marché que les consommateurs. Miss Saké 2015, Sachie OGAWA, ambassadrice de charme tout juste élue dont le but est de promouvoir la culture japonaise à travers le saké, était également venue du Japon, pour saluer les visiteurs.

Le salon présentait une programmation variée fort intéressante durant le week-end et à laquelle nous avons pu assister. Notamment, la présence d’ateliers destinés à associer le saké à notre gastronomie française comme par exemple l’atelier « Fromages et sakés » où nous pouvions goûter quelques très bons fromages de la Fromagerie Hisada, dont la fondatrice est une professionnelle japonaise qui a ouvert sa boutique à Paris mais aussi au Japon, avec d’excellent sakés. Une excellente association, très surprenante aussi mais pas tant que ça finalement car ces deux produits partagent un même processus de fermentation. Ainsi un comté affiné 12 mois ou encore un bleu de Gex se marie parfaitement avec le saké. L’association saké et fromage semble quelque chose que peu de japonais pratiquaient, puisque ces derniers auraient tendance à privilégier le vin. Néanmoins c’est un mélange qui se fait de plus en plus, et les japonais se sont même mis à marier le thé vert au fromage ! Autre grand moment de ce salon, c’est un autre atelier qui a eu beaucoup de succès : l’atelier « Repas de fêtes » qui proposait de marier des plats du réveillon à des sakés d’Hiroshima (préfecture à l’honneur pour cette édition) avec la présence de Kei KOBAYASHI, venu présenter son foie gras poché au saké et qui se mariait délicieusement avec un saké maturé 8 ans d’âge mais aussi celle de Clément LEROY, chef du restaurant Etoile-sur-Mer (Paris) venu proposer à la dégustation sa tartine d’huître à la moelle.

Un Salon du Saké réussi puisqu’il a tant attiré les visiteurs que des professionnels et dont la programmation éclectique a pu attirer de nombreux curieux. S’il fallait un bémol, on peut regretter que peu des producteurs présents pouvaient mettre en vente leurs produits sur place et d’apprendre que pour une partie d’entre eux, leurs produits n’ont pas de distributeurs en France. Par conséquent tester leurs sakés lors de ce salon relevait de l’évènement. C’est donc un salon qui a permis de plus de faire de belles découvertes gustatives et de connaître une autre manière de consommer cet alcool. Ce qui est sûr c’est qu’il y a eu cette année deux fois plus de visiteurs que lors de la première et que Sylvain HUET a annoncé une 3ème édition du Salon du Saké à l’automne 2016 et on espère alors faire d’autres découvertes de ce genre.

Galeries photos :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.