Nouveau parti politique au JAPON

Pas de commentaire

Le mois dernier, deux partis politiques japonais, opposés au Parti Libéral Démocrate, se sont mis d’accord pour fusionner. Ce nouveau parti a désormais un nom.

Le nouveau parti politique, fusion du Minshutô (Parti Démocrate du Japon) et du Ishin no tô (Parti de la Restauration ou connu en anglais sous le nom de Japan Innovative Party), s’appellera désormais Minshinto, après un sondage, signifiant «  parti démocrate progressif » et dont l’appellation anglaise sera Democratic Innovation Party. Ces deux partis étaient auparavant les plus grands opposants du Parti Libéral Démocrate, parti politique du gouvernement actuel, et le but de cette fusion étant d’unifier leur opposition face au parti de la majorité, d’autant que les prochaines élections, celles de la Chambre Haute se dérouleront l’été prochain, mais aussi celles de la Chambre Basse dans les circonscriptions d’Hokkaido et de Kyoto au mois d’avril. En vue de ces élections, les négociations semblent être déjà en cours avec d’autres partis d’opposition afin de renforcer davantage l’unité comme par exemple le Parti Communiste Japonais. Signe qu’il pourrait y avoir davantage de représentations d’autres partis politiques lors des élections, c’est que la côte de popularité de Shinzo ABE a baissé de 7 points, passant alors à moins de 50% d’opinion favorable, ces derniers temps, en raison de nouveaux scandales au sein de sa classe politique. Mais les spécialistes rappellent que le PLD a gagné les deux dernières élections à une large majorité, malgré certains scandales qui rythmaient déjà la vie politique, et certains voient en ce changement de nom à quelques mois des élections comme un pari risqué. Quoiqu’il en soit, tous s’accordent à dire qu’il est nécessaire que cette fusion soit l’occasion d’émerger une voix crédible contre le Parti Libéral Démocrate, sans quoi ce dernier gagnera de nouveau les prochaines élections, et ce en dépit des voix qui s’élèvent contre la politique de Shinzo ABE.

Sources : Asahi Shimbun, Japan Times, Reuters.

Photo : Le chef de l’ancien Parti de la Restauration, Yorihisa Matsuno et le chef du Parti Démocrate du Japon, Katsuya Okada. Mainichi Shimbun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.