Le JTA appelle les ONSEN à accepter les tatoués

Pas de commentaire

Depuis plusieurs mois, on évoque la possibilité des opérateurs de onsen, les bains japonais, d’accepter la présence d’étrangers tatoués grâce à quelques astuces originales. Cette fois c’est l’Agence de Tourisme du Japon qui demande aux opérateurs d’accepter ces touristes.

C’est une bonne nouvelle pour les nombreux touristes tatoués au Japon qui ne pouvaient jusqu’ici profiter des onsen en raison de leur tatouage, quel qu’en soit la taille. Encore aujourd’hui considéré comme un signe d’appartenance aux yakuza, le tatouage était cependant de plus en plus toléré par les professionnels des onsen depuis plusieurs mois. Ainsi une proposition avait émergé fin 2015, proposant aux touristes tatoués de recouvrir d’un patch leur tatouage afin de profiter des bains thermaux du pays, si prisés. Mais bien sûr, il y a les Jeux Olympiques de 2020, et le pays fait tout pour que le nombre de touristes augmente et c’est ainsi que l’Agence de Tourisme du Japon incite les opérateurs de onsen à accepter des touristes tatoués au sein de leur station. En effet, le onsen est une des principales attractions pour les touristes ! Au point qu’en 2013, une femme maori était venue au Japon pour découvrir, entre autres, le onsen, et s’est vu refuser l’accès au bain en raison de son tatouage facial, pourtant un signe distinctif de la culture maori. Cette histoire symbolise alors les différences culturelles profondes concernant le tatouage : celle maori où le tatouage est le reflet de soi et celle japonaise, où le tatouage est associé à l’image de la mafia mais aussi représente un non-respect du corps. Cependant, bien que le JTA incite les professionnels à accueillir des touristes tatoués, il ne s’agit pas d’une obligation (et relevons au passage que cette demande du JTA ne concerne que les touristes et non pas les japonais tatoués !). Or déjà en 2015, cette même agence avait relevé en juin 2015 que seuls 31% des onsen acceptaient des touristes tatoués, alors à moins que l’idée des patchs fasse son chemin, les professionnels du secteur seront-ils vraiment plus laxistes ? Et pourtant, le nombre de touristes au Japon ne fait qu’augmenter, passant de 13,4 millions de touristes étrangers en 2014 à 19,73 millions en 2015. Une fréquentation que le gouvernement japonais veut plus que doubler d’ici les Jeux Olympiques, puisque l’objectif est d’atteindre 40 millions de touristes par an, raison pour laquelle le JTA souhaite plus de souplesse vis-à-vis des touristes tatoués. Surtout qu’il s’agit d’un projet à long terme, car le pays voit plus loin que les Jeux Olympiques de Tokyo, en ayant pour objectif d’attirer 60 millions de touristes par an d’ici 2030.

Quoiqu’il en soit le Japon a un objectif ambitieux et les recommandations du JTA tendent à montrer que le pays se veut désormais plus ouvert, concernant les touristes. Mais cette mesure-là tend aussi à montrer que le tourisme est bel et bien un secteur-clé  pour améliorer l’économie du pays.

Pour terminer, cliquez ici pour les recommandations officielles de la ville de Tokyo pour utiliser les onsen (en anglais) et pour les amoureux des tatouages, revoyez la sélection de Sora !

Source : Japan Times

Photo : Japanese macaques or « Snow Monkeys » at Kambayashi Onsen,  Brian Jeffery BEGGERLY, Yamanouchi, Japon, Février 2014. Source Flickr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.