[Cinéma] AFTER THE STORM

Pas de commentaire

Après la nomination de Hirokazu KORE-EDA dans la catégorie  » Un certain regard  » au Festival de Cannes 2016, et bien qu’aucune date de sortie n’ait encore été annoncée, le film sortira en France prochainement.

« After the storm » (titre original « Umi yori mo Mada Fukaku ») est le dernier né du réalisateur Hirokazu KORE-EDA, et après de nombreuses nominations et un prix au Festival de Cannes, cette nouvelle production est nominée dans la catégorie « Un certain regard ».

Synopsis : Ryota est un détective privé, dont le mariage est brisé et qui gaspille son argent en paris lui donnant quelques difficultés à régler la pension alimentaire de son fils. Or avant d’être le père looser méprisé de son fils il était un auteur connu et récompensé mais qui n’a pas su concrétiser ses rêves. Mais son père décède, et il constate que sa mère vieillissante et son ex-femme semblent avoir tourné la page. Reprenant contact avec eux non sans méfiance, Ryota a des difficultés à reprendre le contrôle de sa vie et à nouer un lien avec son fils jusqu’ à ce qu’un typhon  l’approche lui donne une chance de le faire.

Hirokazu KORE-EDA était documentariste avant de se tourner dans la réalisation de films. C’est d’ailleurs grâce à cette expérience, que le réalisateur creuse si bien les relations familiales dans ses films en tournants certaines scènes comme des documentaires. La famille est en effet un thème de prédilection chez KORE-EDA, comme vous avez peut-être vu à travers « Tel père, tel fils », il explore les relations filiales en opposition aux liens du sang, dans « Nobody knows » il nous montre la difficulté d’être mère célibataire et le problème de l’abandon des enfants, et à travers « After the storm », celui du père absent qui tente de nouer un lien et de la rédemption. Dans « After the storm » on retrouve des acteurs déjà habitués à travailler avec KORE-EDA tels que Hiroshi ABE I wish », 2012, « Still walking », 2008), Yôko MAKI (« The Grudge » de Takashi SHIMIZU, 2004, « Tel père, tel fils », 2013) ou encore Rirî FURANKÎ (« Tel père, tel fils », 2013). Petite anecdote, la chanson thème du film intitulée « Shinkokyu » a été composée et interprétée par un chanteur folk peu connu en Europe, HANAREGUMI, et dont le single sortira le 25 mai.

Et si aucune date de sortie en France n’a encore été annoncée, il est quasiment sûr que le film soit projeté d’ici la fin de l’année, le distributeur hors Japon étant Wild Bunch.

Voici la bande-annonce du film sous-titré en anglais :

Sortie au Japon le 21 mai 2016.

Palmarès du Festival de Cannes le 22 mai 2016.

Source : Wild Bunch, CD Japan.

Photo officielle du film ©2016 FUJI TELEVISION NETWORK BANDAI VISUAL AOI Pro. Inc.GAGA CORPORATION

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.