Shinzô ABE a remanié son gouvernement

Pas de commentaire

Après avoir été reconduit à la tête de son parti, le Premier ministre a remanié son gouvernement. Si un réajustement était prévisible, il n’y a en revanche qu’une seule femme ministre dans ce nouveau gouvernement.

Sorti victorieux des élections lui permettant rester à la tête du Parti Libéral Démocrate, il était attendu que le Premier ministre remanie son gouvernement. Shinzô ABE maintient six de ses ministres à des postes-clés comme Taro ASO en tant que vice-Premier ministre et ministre des Finances ou encore Yoshihide SUGA qui demeure le Secrétaire général du Cabinet. En maintenant certains de ses ministres, et proches, à des ministères d’importance, le Premier ministre fait le choix de la stabilité politique. Après l’annonce de ce nouveau gouvernement, il a d’ailleurs déclaré que la priorité des ministres serait dirigée vers la présidence du G20, que le Japon accueillera à l’été 2019, les partenariats économiques, la situation avec la Corée du Nord et résoudre le problème du vieillissement et du non-renouvellement de la population. Ce qui demeure surprenant, en revanche, c’est que malgré sa politique en faveur de l’émancipation des femmes, les womenomics, et ce qu’il n’a d’ailleurs pas mentionné dans les piriorités, Shinzô ABE n’a nommé qu’une seule femme dans ce nouveau gouvernement en dépit de treize nouvelles nominations : Satsuki KATAYAMA, ministre d’état en charge de la Revitalisation des régions et en charge de l’égalité hommes-femmes. Il n’y a donc plus qu’une seule femme au sein du gouvernement japonais.

 

Les ministres demeurant à leur poste:

Taro ASO : vice-Premier ministre et ministre des Finances
Yoshihide SUGA : Secrétaire général du Cabinet
Taro KONO : ministre des Affaires étrangères
Hiroshige SEKO : ministre de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie
Toshimitsu MOTEGI : ministre en charge de la Revitalisation économique
Keiichi ISHII : ministre de l’Aménagement du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme

Les nouveaux ministres :

Satsuki KATAYAMA : ministre d’état en charge de la Revitalisation régionale et de l’égalité hommes-femmes
Takumi NEMOTO : ministre de la Santé, du Travail et des Affaires sociales
Takashi YAMASHITA : ministre de la Justice
Masatoshi ISHIDA : ministre des Affaires intérieures et de la Communication
Takeshi IWAYA : ministre de la Défense
Yoshiaki HARADA : ministre de l’Environnement
Hiromichi WATANABE : ministre de la Reconstruction
Masahiko SHIBAYAMA : ministre de l’Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et des Technologies
Takuya HIRAI : ministre en charge de la Politique des technologies de l’information
Takamori YOSHIKAWA : ministre de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche
Yoshitaka SAKURADA : ministre en charge des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tôkyô
Mitsuhiro MIYAKOSHI : ministre en charge de la Promotion de l’engagement de tous les citoyens, en charge d’Okinawa et des Territoires du Nord
Junzo YAMAMOTO : président de la Commission nationale de la Sûreté publique et ministre en charge de la Prévention des catastrophes

 

Sources : Asahi Shimbun, Kyodo News, page Facebook du Premier ministre japonais.

Photo : le Premier ministre Abe dévoile le nouveau gouvernement via page Facebook @Japan.PMO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.