Des exceptions à la future augmentation de la taxe sur la consommation

Pas de commentaire

A partir du 1er octobre 2019, la TVA ou taxe sur la consommation augmentera, passant de 8% à 10%. Mais certains produits seront dispensés de cette augmentation sous conditions : les repas à emporter et les boissons non alcoolisées. On en profite donc aussi pour faire un rappel des conditions pour bénéficier de la détaxe en tant que touriste étranger.

C’est l’une des mesures économiques phares du gouvernement de Shinzô ABE, et une mesure qui ne plaît pas vraiment à la population japonaise. Lors des dernières élections, ce fut même un des arguments pour les opposants au Parti Libéral Démocrate et à sa coalition. Il faut dire que le Japon a vu une importante évolution de cette taxe sur la consommation depuis sa création. La première fois que la TVA a fait son apparition c’était à l’été 1988 avec une taxe à 3% ! Le taux a ensuite progressivement augmenté passant à 5% en 1997 puis à 8% en avril 2014. Annoncé dès l’application de cette dernière hausse, il était prévu que la TVA soit revue de nouveau à la hausse à 10% plus tard en 2016 mais cette mesure impopulaire avait été reportée. Cette fois, les consommateurs devraient bel et bien voir les prix augmenter au Japon puisque la TVA doit passer à 10% à compter du 1er octobre de cette année. Le Premier ministre Shinzô ABE l’a promis durant la campagne électorale, une fois cette nouvelle taxe de 10% appliquée, le Japon ne devrait pas voir de nouvelle augmentation dans les dix prochaines années. Mais certains produits de consommation n’auront pas à subir cette augmentation. La National Tax Agency a divulgué une liste de certains produits qui seront exemptés de cette augmentation. Ce sera le cas de repas à emporter. Pour être précis, si vous achetez des plats préparés à emporter dans un konbini et que vous ne les mangez pas sur place, la taxe restera à 8%. De la même manière, les plats préparés à emporter achetés dans un cinéma ou dans un stade, seront taxés à 8% si vous les emportez jusqu’à votre siège pour les manger. En revanche, si vous les mangez dans l’établissement où vous vous les procurez, ces plats seront taxés à 10% ! Même chose pour les boissons non alcoolisées, qui seront également dispensés de l’augmentation de la TVA. Cependant, attention à certaines subtilités. Dans le cas de menu comprenant un plat et une boissons, si l’un de ces produits est consommé sur place, le set sera taxé à 10%. Mais si vous achetez séparément le plat et la boisson, et que l’un d’entre eux est consommé sur place, ce produit sera taxé à 10%, l’autre produit que vous remportez chez vous sera taxé à 8%. Le gouvernement japonais a prévu plusieurs opérations dans le pays afin que cette nouvelle augmentation de la TVA soit comprise par les Japonais.

 

Le logo officiel « Tax Free » vous indique où vous pouvez bénéficier d’une détaxe via ©JNTO.

 

Si vous comptez voyager au Japon en tant que touriste, n’oubliez pas que vous pouvez bénéficier de la détaxe sur la plupart des produits de consommation (hors duty free), affichés « Tax Free » en magasins. Il y a néanmoins certaines conditions pour en bénéficier puisque  le montant total de chaque achat par boutique et dans une même journée doit totaliser au minimum 5 000 yens hors taxes. Certains produits comme les denrées périssables tels que les produits alimentaires, produits de santé, produits cosmétiques, tabac et boissons alcoolisées doivent impérativement être scellés et consommés  en dehors du Japon  dans les 30 jours suivant l’achat. De plus, le total du montant des denrées périssables doit être inférieur à 500 000 yens hors taxe. Enfin il est nécessaire d’avoir votre passeport sur vous au moment de vos achats autrement vous ne pouvez bénéficier de la détaxe. Attention toutefois car dans certains magasins, les clients peuvent acheter des denrées périssables et des vêtements par exemple en même temps. Dans ce cas-là, l’ensemble des achats est considéré comme des denrées périssables et la mesure correspondante s’applique. A noter que certaines boutiques font payer le prix hors taxe de façon immédiate au moment du paiement, tandis que dans d’autres, vous devez vous faire rembourser la taxe à un comptoir dédié.

 

Edit du 02/08/2019: Il peut exister des variations selon les boutiques et grands magasins quant au cumul des achats, il convient donc de vous renseigner directement sur place au moment de réaliser votre shopping. En règle générale, fiez vous néanmoins à celle de l’office de tourisme japonais, ici schématisées en anglais.

 

 

Sources : The Japan Times, Asahi Shimbun, JNTO.

Photo : La Diète ©TokyoatParis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.