HIROSHIMA: 70 ANS

Pas de commentaire
Cela fait 70 ans, ce 6 août 2015, qu’ Hiroshima a été victime de la bombe atomique. Drame humain, la ville honore consciencieusement chaque année ce douloureux souvenir afin que l’ Humanité ne reproduise plus ce drame.

C’est dans cette optique que le discours du Maire d’Hiroshima, Kazumi Matsui, s’inscrit, comme lors de chaque commémoration. Cette année encore, le Maire a appelé toutes les nations à mettre fin aux armes nucléaires, sources de souffrances inimaginables. Il a rappelé en effet, que la ville était une ville comme une autre jusqu’à ce que tout ne soit rasé en un instant, brisant de nombreuses vies, à court comme à long terme. Son discours, adressé à l’Humanité entière, souligne que nous pourrions tous être des hibakusha, tant que les armes nucléaires existeront. Raison pour laquelle les témoignages des hibakusha sont si précieux et doivent être entendus afin de prendre conscience de l’horreur de ces armes. Des témoignages d’autant plus précieux que ces hibakusha ont désormais en moyenne 80 ans. Si les témoignages des hibakusha se trouvent en accès libre sur internet, cette journée de cérémonie est un jour privilégié pour que nous, visiteurs, puissions entendre leur voix et les rencontrer.

Une cérémonie de commémoration qui se déroule selon un timing précis : débutant à 8h, elle s’achève à 8h45 après une minute de silence observée à 8h15, l’heure fatidique à laquelle Little Boy a été larguée sur la ville, à quelques mètres à peine du lieu de la commémoration : le parc du Mémorial pour la Paix. C’est après cette minute de silence que le Maire a prononcé son message de paix, qui s’acheva par l’envol de colombes. Puis, des enfants ont adressé des messages de paix avant le discours du Premier Ministre, Shinzo Abe qui a fait part également de son souhait d’un monde débarrassé des armes nucléaires. Il a ainsi fait part de sa volonté de présenter une nouvelle résolution auprès de l’ONU pour l’abolition de ces armes. Cette cérémonie s’est ensuite achevée par un chant de paix. C’est donc bien un message de paix universelle qui est adressé au monde entier, y compris par les hibakusha, qui d’après les différents récits, n’en veulent pas aux américains d’avoir largué cette bombe, même si ils en ont largement souffert, mais martèlent la nécessité d’en finir avec ces armes nucléaires, pour que plus jamais quiconque ne puisse en subir les néfastes conséquences.

Si la cérémonie s’achève ainsi, ce n’est pas pour autant que le souvenir de ce jour s’arrête ainsi. Tout au long de la journée de nombreuses activités étaient proposées gratuitement : visite du parc du Mémorial pour la Paix dans lequel se trouvent de nombreuses statues en l’honneur des victimes et notamment un monument de la paix des enfants, témoignages et échanges avec des hibakusha, lectures de récits ou encore diffusion de films. Cette journée se termine par une note plus douce puisqu’entre 18h et 22h, les habitants de la ville viennent en masse aux abords de la rivière Motoyasu, au pied du dôme Genbaku, afin de déposer des lanternes sur l’eau en mémoire des nombreuses victimes, qui peu après l’explosion, assoiffées et dont les corps étaient en feu, ont tenté de se désaltérer dans cette eau, elle aussi contaminée. Cela semble triste, mais c’est surtout un message d’espoir d’autant que les visiteurs avaient la possibilité de réaliser eux-mêmes des bougies en dessinant ou en écrivant dessus leurs prières et leurs messages de paix.

Galeries photos :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.