PERSONA NON GRATA : cinéma du Japon

Pas de commentaire

Lors de la Matinale du 16 décembre, nous vous avions parlé d’un film, sorti au Japon ce mois-ci : Persona non grata de Cellin Gluck.

Lorsqu’on parle du Japon durant la Seconde guerre mondiale, on évoque souvent son rôle de conquérant et de membre de l’Axe, ou alors on évoque les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki. Pourtant certains japonais sont allés à l’encontre de la politique de leur pays afin de sauver de nombreuses vies. C’est le cas d’un diplomate. Chiune Sugihara (1900-1986) était Vice-Consul du Japon en Lituanie durant la Seconde guerre mondiale. Durant la guerre, grâce à son poste et le soutien de sa famille, et malgré les risques que ce geste allait lui causer, il a délivré des milliers de visas de transit vers le Japon, permettant à plusieurs milliers de juifs de fuir les Nazis en prenant le train transitant par l’URSS, puis un bateau vers le Japon. Car le Japon, bien qu’un pays allié à l’Allemagne Nazie, traitait les juifs avec beaucoup de respect. Ainsi environ 6 000 vies, selon des estimations, furent sauvées grâce à lui. Il fut arrêté par les soviétiques en août1945, l’URSS ayant déclaré la guerre au Japon. Mais il fut délivré en 1946 et retourna au Japon en suivant, ironie du sort, le même parcours que celui par lequel les juifs sont passés grâce à ses visas. En revanche, son geste déplut fortement au Japon, puisque Chiune Sugihara avait volontairement désobéi aux ordres du gouvernement et se retrouva privé de son poste. Ce n’est qu’après sa mort que le pays a reconnu son acte héroïque avec la création d’un monument à sa gloire dans sa ville natale, Yaotsucho. Israël l’a honoré du titre de Juste parmi les nations en 1985, faisant de Chiune Sugihara, le seul japonais à recevoir cette distinction honorifique.

 

Désormais, sa vie est racontée au cinéma. Cellin Gluck, réalisateur du film « Persona non grata » a choisi de raconter la vie de Chiune Sugihara car il souhaitait raconter la vie d’un homme ordinaire, qui pris dans une situation complexe, prend une décision héroïque qui change le cours des choses. Malheureusement, si le film a été diffusé en avant-première en Lituanie et a été acclamé, il est probable que nous n’ayons pas la possibilité de le voir dans les salles obscures françaises. Pourtant bien qu’une production japonaise, le casting est composé de polonais, de français, de russes et de japonais –le film étant tourné en Pologne. Il est alors à espérer que nous puissions nous le procurer en DVD/Blu-ray. En attendant voici la bande-annonce du film:

 

Au cinéma (au Japon) depuis le 5 décembre.

Source photo: Japan Times et affiche du film

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.