[Sortie DVD] VERS L’AUTRE RIVE

Pas de commentaire

Sorti au cinéma en septembre 2015, et primé au Festival de Cannes,  » Vers l’autre rive  » de Kiyoshi KUROSAWA sortira en DVD ce 2 mars. A découvrir ou à revoir !

Kiyoshi KUROSAWA a reçu le prix de la mise en scène dans la catégorie « un certain regard » au Festival de Cannes l’an passé avec « Vers l’autre rive ».

Synopsis : Mizuki vit seule et enseigne le piano aux enfants, jusqu’au jour où son mari, Yûsuke, rentre enfin à la maison après 3 ans d’absence. Or l’homme est décédé 3 ans auparavant, noyé en mer et son corps n’ayant jamais été retrouvé. Mizuki trouve alors son retour presque naturel, et consciente pourtant qu’elle parle à son fantôme, suit son bien-aimé dans un voyage, à la découverte des personnes que Yûsuke a rencontré depuis sa mort. Mais pourquoi Yûsuke est-il de retour et quel est le but de ce voyage ?

Après « Real » sorti en 2014 en France, le réalisateur revient avec ce film en abordant un de ses sujets de prédilections, celui des fantômes, mais aussi du lien qui unit deux personnes qui s’aiment. Alors que « Real », son précédent film, s’inscrivait dans le genre de la science-fiction, cette fois, « Vers l’autre rive » se situe bien plus dans le réel tout en gardant un pied dans le fantastique. Le film aborde alors la reconstruction, plutôt que l’introspection dans le passé, à travers un voyage dans tout le Japon et donne aussi des clés sur la culture japonaise liée au shintoïsme concernant la mort et l’au-delà. Adaptation d’un roman de Kazumi YUMOTO, « Vers l’autre rive » est un récit du deuil à travers un road movie touchant, tout en pudeur et en retenue grâce aux interprétations d’Eri FUKATSU (« Summer Vacation 1999 » de Shusuke KANEKO , « Villain » de Sang-il LEE) et Tadanobu ASANO (« Zatoichi » de Takeshi KITANO, « 47 ronin » de Carl Erik RINSCH). Kiyoshi KUROSAWA (sans lien de parenté avec Akira KUROSAWA), avait été une grande figure du cinéma japonais dès ses débuts, s’inscrivant dans la nouvelle vague japonaise. Puis, il est embauché pour réaliser des films érotiques, -les pink eiga, mais a été banni, un temps, du cinéma japonais car le réalisateur ne tournait pas suffisamment de scènes explicites et refusait de modifier ses œuvres. Après quelques années à enseigner le cinéma, il tourne de nouveau préférant traiter cette fois des fantômes et de la mort, abordant ces thèmes à travers l’horreur (« Kaïro ») mais aussi la romance avec ce dernier film.

Ce film est une coproduction française et japonaise, et Kiyoshi KUROSAWA semble s’inscrire dans l’échange franco-japonais puisqu’il a tourné son prochain film à Paris en 2015 ! Ce dernier, « La femme de la plaque argentique » est un drame qui sortira en mai prochain et a été tourné avec des acteurs français.

Informations complémentaires :

De : Kiyoshi KUROSAWA

Titre original : Kishibe no Tabi

Avec : Eri FUKATSU et Tadanobu ASANO

Genre : romance et drame

Durée : 2h07

Editeur : Condor Entertainment

Langue : japonais sous-titré français

Tous publics

Photos : extrait de l’affiche du film, photo du film © Version Originale / Condor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.