Une nouvelle adaptation de La Submersion du Japon sur Netflix !

Pas de commentaire

Un nouvel anime en 10 épisodes réalisé par Masaaki YUASA débarque sur Netflix dès ce 9 juillet sous le titre de Japan Sinks 2020. Il s’agit d’une nouvelle adaptation du roman d’anticipation de Sakyô KOMATSU, publié en 1973. C’est donc l’occasion de vous en parler.

Japan Sinks 2020 raconte l’histoire d’une famille éprouvée par une série de violents tremblements de terre qui provoque le chaos dans le pays.

Mais plutôt que d’écrire sur un anime que nous n’avons pas encore visionné, c’est du roman de Sakyô KOMATSU dont nous allons parler. Japan Sinks 2020 est une adaptation d’un roman d’anticipation très connu. La Submersion du Japon (  « Nihon Chinbotsu » en V.O.) de Sakyô KOMATSU est d’ailleurs une lecture qu’on ne peut que recommander, que vous regardiez ou non l’adaptation animée voire d’autres adaptations. En effet, Japan Sinks 2020 n’est pas la seule adaptation du roman ! Il y a également eu des versions cinéma, à deux reprises. La première date de 1974 réalisé par Shirô MORITANI et la deuxième date de 2006, par Shinji HIGUCHI. Il semble cependant qu’en France, seule cette deuxième adaptation soit disponible en DVD. Il y’a même eu une version drama dès 1974, jamais diffusé en France. Il y a également eu une adaptation en manga par Tokihiko ISHIKI, édité en France chez Panini dans les années 2000, cependant l’édition française n’a pas publié tous les tomes. Cette version par Masaaki YUASA est donc une première adaptation animée de ce roman de science-fiction. D’autant plus que si l’action du roman se déroule dans les années 70, celle de l’anime se déroule à notre époque. Beaucoup de choses ont changé entre 1970 et 2020, ne serait-ce que sur un plan technologique. L’information, aujourd’hui, circule bien plus rapidement et facilement grâce à internet. Ce qui change la donne lorsqu’une catastrophe naturelle d’ampleur vous frappe. C’est ce qu’a indiqué le producteur de l’anime dans la presse japonaise, indiquant également sa volonté de traduire comment la population japonaise de l’ère actuelle réagirait si jamais le Japon devait être submergé. Aussi, il a été introduit des personnages étrangers résidant au Japon, à la différence du roman, justifié par les changements sociétaux, la population japonaise ayant vu de plus en plus d’expatriés s’installer au Japon ces dernières années.

Mais revenons au roman de Sakyô KOMATSU ! Ne poursuivez donc pas davantage la lecture de cet article si vous n’avez jamais lu le roman ni encore visionné l’anime et que vous préférez d’abord découvrir de vous-même l’œuvre.

La Submersion du Japon est un roman d’anticipation et le titre du roman est très clair sur le thème de celui-ci. Un chef-d’œuvre de science-fiction (ou non ?), et un véritable best seller au Japon, qui nous entraîne dans le pire scénario possible pour le Japon en cas de catastrophe naturelle. Loin de n’être qu’une description d’une catastrophe sans précédent, l’auteur s’est attaché à décrire les recherches scientifiques à travers le regard de ses principaux protagonistes, ainsi que les manœuvres politiques et la gestion d’une crise sans précédent. Tout au long du roman, les lecteur.ice.s peuvent néanmoins y percevoir l’état d’esprit japonais à travers certaines actions et réflexions ces personnages, tout comme on peut y lire le regard des étrangers sur les Japonais dans le contexte géopolitique et économique des années 70. C’est un bijou de littérature captivant, et effrayant à la fois.

Si la catastrophe telle que décrite dans le roman semble terrifiante, la menace peut être toutefois une réalité. La peur d’un Big One plane sur le pays, et notamment Tôkyô, depuis des décennies. Les récentes années, différentes études évoquaient même 80% de probabilité d’un grand séisme de magnitude 8 à 9 dans les trente années à venir, plus particulièrement dans la zone de la fosse de Nankai. Probablement n’êtes-vous pas sans savoir que le Japon se situe en plein sur la ceinture de feu du Pacifique et à la jonction de plusieurs plaques tectoniques ? C’est la raison pour laquelle il y a tant de séismes là-bas, par exemple, en 2011, une estimation d’un séisme toutes les 5 minutes avait été donné (rassurez-vous, il s’agit pour la majorité de séismes mineurs !). Sans compter les risques d’éruptions volcaniques, avec plus de cent volcans en activité dont 47 peuvent potentiellement s’éveiller dans moins d’un siècle comme le Mont Fuji, ou encore les risques de tsunami suivant un séisme.

Sakyô KOMATSU  était toujours en vie lorsque la triple catastrophe a frappé la région du Tôhôku en 2011. Il a ainsi déclaré quelques mois après dans le magazine trimestriel qui portait son nom, « espérer vivre assez longtemps pour observer comment le Japon évoluerait après la catastrophe ». Hélas, il est décédé peu de temps après, le 26 juillet 2011. Il était l’auteur de nombreux romans et nouvelles, notamment un autre roman de science-fiction intitulé Virus (1964) et dont on aimerait qu’une édition traduite en français voie le jour, mais seule La Submersion du Japon a été publiée en France.

On termine cet article en vous rassurant tout de même puisque si le Japon se situe dans une zone mouvementée, le pays en est très conscient et est certainement un des mieux préparé au monde pour affronter les catastrophes naturelles, en atteste chaque année en septembre, une journée de prévention des désastres. Ou les constructions de buildings aux normes antisismiques permettant de résister à un puissant séisme. Certes, cela n’empêche pas les dégâts ni les pertes humaines, et on peut évidemment se souvenir des critiques virulentes envers le gouvernement japonais au sujet de la gestion de la catastrophe de 2011, mais celles-ci étaient davantage tournées sur la gestion de la catastrophe nucléaire de Fukushima plutôt que les conséquences du séisme puis du tsunami.

  • La submersion du Japon, Sakyo KOMATSU, éditions Picquier Poche, 2000, 8€10
  • Japan Sinks 2020 de Masaaki YUASA, anime en 10 épisodes sur Netflix, sur abonnement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.