Fuji, Pays de neige en réouverture du Musée Guimet

Pas de commentaire

A défaut de pouvoir voyager vers le Japon en raison de la menace toujours présente du coronavirus, le MNAAG vous y emmène à travers l’exposition Fuji, Pays de neige, à découvrir jusqu’au 12 octobre 2020 !

Le Musée National des Arts Asiatiques – Guimet a rouvert ses portes le 8 juillet et célèbre le mont Fuji à travers une nouvelle exposition ! A travers environ 70 estampes issues des réserves du musée, ainsi que des photographies datant de la fin de l’ère Edo ou encore des objets en céramique ayant pour motif le mont Fuji, c’est une véritable exploration de ce patrimoine mondial de l’UNESCO que propose le musée. En effet, le mont Fuji est inscrit sur cette liste depuis 2013 car il est « un lieu sacré et source d’inspiration artistique ». Il est vrai que ce volcan encore en activité et culminant à 3776 mètres est symbolique du Japon, les Japonais considérant ce mont comme sacré. Symbole religieux dès le 7ème siècle, il serait pour les shintoïstes un lieu de résidence des divinités ou kami et contiendrait, de plus, un élixir d’immortalité, quand pour les bouddhistes, la forme du mont Fuji représenterait « un lotus à huit pétales autour d’un bouton blanc », symbole de pureté pour cette religion. C’est donc naturellement que les artistes se sont emparés de ce lieu sacré pour le représenter en toutes saisons, et à travers lui, tenter de peindre ou de décrire l’impermanence de la vie. Soulignons alors que cette impermanence se retrouve également sur les estampes, fragiles de par leur sensibilité à la lumière, ce qui impose qu’elles ne soient exposées que pour une durée limitée. En dehors des célèbres estampes, les Trente-six vues du mont Fuji d’Hokusai KATSUSHIKA ou encore celles d’Hiroshige UTAGAWA, c’est également dans la littérature que le mont Fuji apparaît. Le prix Nobel de littérature de 1968, Yasunari KAWABATA décrit ainsi un Pays de neige, titre d’un de ses romans les plus célèbres.  C’est d’ailleurs avec de la neige que le mont Fuji est la plupart du temps brillamment représenté par les artistes. Le MNAAG rappelle alors que cette façon de représenter la neige est également celle qui inspirera plus tard les peintres impressionnistes ! Une inspiration qui ne s’arrête pas là puisque les artistes ultérieurs, de l’ère Meiji jusqu’à l’ère Heisei représenteront tout autant le mont Fuji enneigé.

Nous ne sommes pas encore allés voir l’exposition Fuji, Pays de neige, mais il est clair que cette exposition est incontournable cet été pour tout amoureux de la culture japonaise ! Plus particulièrement si vous appréciez les estampes, c’est l’occasion de découvrir d’autres surtout si vous aviez vu l’exposition Sur la route du Tokaido l’été dernier dans ce même musée.

Le MNAAG précise que l’exposition Fuji, Pays de neige prend place dans les salles d’exposition temporaire au rez-de-jardin, permettant de visiter l’exposition dans le respect des règles de distanciation sociale. Pour les visiteurs, le port du masque est obligatoire et du gel hydroalcoolique vous est proposé à l’entrée du musée.

  • Fuji, Pays de neige au Musée des Arts Asiatiques – Guimet, du 15 juillet au 12 octobre 2020 au 6, place d’Iéna, 75116 Paris. Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les mardis, réservation obligatoire les samedis et dimanches à partir de 13h, par ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.