« Ao : le bleu dans l’artisanat japonais » à travers une exposition-vente

One comment

Le bleu indigo ou ao est une des couleurs emblématiques du Japon, mais cette couleur n’est pas sans nuances ! Du 1er février au 20 mars, l’espace DENSAN invite le public à découvrir plusieurs artisanats où le bleu indigo est utilisé parfois depuis des siècles.

Le saviez-vous ? Le bleu japonais ou bleu indigo revêt jusqu’à 48 nuances, celles-ci, allant du bleu profond presque violet au bleu plus clair tirant sur le vert, portant toutes un nom. Il faut savoir que dans des temps anciens, au Japon, il n’existait que 4 couleurs : le noir, le rouge, le noir et le bleu. La couleur bleue ou « ao », en japonais, désignait à cette époque toutes les autres couleurs. Encore de nos jours, même s’il y a désormais le mot « midori » pour le « vert », « ao » est toujours d’usage pour désigner tant ce qui est bleu que vert. Ainsi lorsque le feu de signalisation passe au vert, les Japonais disent que c’est « ao » !

Shodai Yaki, service presse

Dans l’histoire du pays, le bleu japonais émerge dès l’époque Nara (710-794) grâce à une technique transmise depuis la Chine. C’est également à Nara que se trouve le plus ancien tissu indigo, réalisé en 752 en fils de soie, est conservé au temple Todai-ji. Depuis son introduction au Japon, l’utilisation du bleu indigo s’est peu à peu répandue dans toutes les sphères de la vie quotidienne à travers l’artisanat. Comme le propose l’espace DENSAN pour cette nouvelle exposition, c’est le cas dans les différentes techniques de céramique comme la porcelaine de Seto, qui développe à la fin du XIXème siècle la technique de la peinture bleue sur porcelaine dite Sometsuke yaki. Avant cela, le Tsuboya yaki, une technique de céramique décorative, apparaît dès le XVIIème siècle dans le Royaume du Ryûkyû (aujourd’hui Okinawa). Le bleu indigo est également utilisé dès 1632 sur des objets en céramique de Shodai ou Shodai yaki, à Kumamoto, où les artisans utilisent une méthode spécifique donnant un effet de glacis.  Dans le département de Yamaguchi, la couleur bleue est utilisée dans la céramique de Hagi, Hagi yaki, depuis 400 ans, qui est reconnaissable par les effets de fissures volontaires permettant des variations de couleurs. Dans le Hyôgo, le Tamba tachiyuki yaki apparaît à la fin de la période Heian à Tambasasayama. Il s’agit de motifs colorés en dégradés grâce à l’utilisation des cendres de bois de pin dans le four et qui se fondent sur la glaçure.

Edo Mokuhanga, service presse

Le bleu indigo est aussi utilisé dans d’autres formes de l’artisanat comme le papier washi. Dans le département de Tokushima, l’Awa washi apparaît au IXème siècle. Au fil du temps, des techniques de teintures de papier washi s’y sont développés. Bien plus tard, à Musashimurayama, à proximité de Tôkyô, la technique de teinture sur soie est créée en 1920. Le Murayama Oshima tsumugi est un procédé de teinture bien précis nécessitant pas moins d’une quarantaine d’étapes ! Et il y a bien entendu les estampes sur bois ou Edo Mokuhanga, popularisés pendant l’époque Edo.

Vous voulez savoir comment réaliser une teinture indigo ? Comme toujours, l’espace DENSAN fera venir un artisan du Japon pour une présentation et un workshop sur réservation. L’artisan spécialiste de la teinture indigo sera à Paris les 28 et 29 février.

  • Ao : le bleu dans l’artisanat japonais, du 1er février au 20 mars 2020 à l’espace Densan au 8 bis rue Villedo 75001 Paris.
  • Présentation/workshop teinture indigo : 28 et 29 février (horaires communiqués ultérieurement)

1 comments on “« Ao : le bleu dans l’artisanat japonais » à travers une exposition-vente”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.