Kumiko, un artisanat du bois en provenance de Nagano

Pas de commentaire

Parmi les artisanats présentés à la MCJP dans le cadre de « Synergie entre tradition et modernité – l’artisanat japonais local à la pointe de l’innovation », il y a le Kumiko en provenance du département de Nagano !

Le Kumiko, c’est l’art d’assembler des pièces de bois sous forme géométrique sans utiliser ni clous, ni vis, ni colle. C’est un artisanat existant depuis la période Asuka (milieu du VIème siècle à 710), et dont on trouve les premières traces au temple Horyu-ji (dép. Nara). Si aujourd’hui, on trouve différentes sortes d’objets de décoration et des meubles en Kumiko, dans la tradition japonaise, cet artisanat servait essentiellement à réaliser les shôji (portes ou cloisons coulissantes en bois et papier washi), les ranma (impostes) et les tsuitate (paravents). Sous une apparence simple, ce sont des mobiliers très esthétiques car il s’agit de représenter des motifs géométriques autant que nécessaire en assemblant des pièces de bois minutieusement mesurés et découpés. L’artisan doit en effet faire preuve d’une grande précision car la moindre erreur de mesure est irréparable !

Une démonstration de Kumiko par le maître artisan de Miura Mokko à la MCJP ©TokyoatParis

A la Maison de la Culture du Japon à Paris, le public peut, jusqu’au 1er février, découvrir que cet artisanat s’est adapté à notre époque grâce à des objets modernes issus de l’artisanat traditionnel pour la décoration intérieure comme des lampes en Kumiko ! Jusqu’au 24 janvier dernier, certains visiteurs avaient pu observer des démonstrations grâce à la présence d’un artisan, représentant de Miura Mokko. Miura Mokko est un atelier fondé en 1954 dans le département de Nagano, et fonde l’espoir de faire connaître l’art du Kumiko à travers le monde grâce au projet J-Kumiko. L’atelier Miura Mokko est déjà venu en France l’an dernier, comme par exemple au salon Maison & Objet, pour tenter de créer des collaborations avec des designers étrangers et notamment français. Il faut dire que le Kumiko permet des créations très originales grâce à la diversité de combinaisons de motifs !

Visuel général de l’exposition, avec au centre une lampe Kumiko, service presse

Ces démonstrations et l’exposition de Kumiko sont dans le cadre de l’exposition Synergie entre tradition et modernité – l’artisanat japonais local à la pointe de l’innovation organisée par CLAIR Paris. CLAIR est l’abréviation de « Council of Local Authorities for International Relations », en Français « Centre Japonais des Collectivités Locales », et est une institution d’utilité publique, fondée en 1988 pour promouvoir les collectivité locales japonais à l’international. En France, CLAIR Paris a ouvert ses portes en 1990 et célèbre son 30ème anniversaire cette année.

Synergie entre tradition et modernité -l’artisanat japonais local à la pointe de l’innovation, jusqu’au 1er février à la MCJP, 101 bis quai Branly 75015 Paris

Photo : motifs Kumiko ©TokyoatParis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.