La Villa Kujoyama annonce ses lauréats 2021-2022 et une Nuit Blanche

Pas de commentaire

La Villa Kujoyama reprend peu à peu vie et retrouve une actualité après une année compliquée par la crise sanitaire. La liste des 19 artistes qui seront en résidence entre 2021 et 2022 a enfin été dévoilée et l’institution accueillera également du public à l’occasion de la Nuit Blanche !

A Kyôto, la Villa Kujoyama, une des six antennes de l’Institut Français au Japon, a ouvert ses portes en 1992 sur la montagne Higashi afin d’accueillir des artistes, créateurs et chercheurs français ou japonais en résidence. C’est un des programmes de résidence d’artistes française à l’étranger parmi les plus prestigieux au monde à l’image de la Villa Médicis à Rome et de la Casa de Velasquez à Madrid, et la seule résidence d’artiste française en Asie ! Chaque année, l’institution sélectionne un certain nombre de candidats en fonction de leurs projets, que ce soit en solo, en binôme ou en collaboration entre un candidat français et un candidat japonais. Depuis sa création, ce sont plus de 400 artistes, créateurs et chercheurs qui ont pu développer un projet artistique en lien avec le Japon, la Villa Kujoyama ayant pour vocation le dialogue interculturel entre la France et le Japon.

Si le jury s’était concerté début juin, l’annonce des résultats a été repoussée à septembre en raison de la crise sanitaire mondiale.  En effet, les lauréats 2020 n’ont pas tous pu achever leur résidence voire, pour certains, n’ont pu partir au Japon en raison des bouleversements causés par le coronavirus. Pour ces lauréats, la résidence est reportée à 2021. C’est donc avec un peu de retard que les lauréats suivants ont été annoncés, qui effectueront leur résidence en 2021 et 2022. Il y a ainsi 16 projets retenus pour 19 artistes (sur 310 projets soumis) dont voici les noms et les domaines de création *:

• Alexandru BALGIU : Design, Graphisme

• Boris BERGMANN : Littérature

• Quentin COULON et Ombline LEY : Cinéma, Vidéo

• Bady DALLOUL : Arts plastiques

• Sébastien DESPLAT : Métiers d’art

• Sandrine ELBERG : Photographie

• Ludivine GRAGY :  Architecture, Paysage

• Louise HERVE et Clovis MAILLET : Arts plastiques

• Krikor KOUCHIAN : Musique

• Yuko OSHIMA : Musique

• Natacha POUTOUX et Sacha HOURCADE : Design

• Philippe ROUY : Cinéma

• Teddy SANCHES :  Mode

• Karin SCHLAGETER : Commissariat d’exposition

• Julie VACHER : Création numérique

• Céline WRIGHT : Métiers d’art

L’institution annonce également que les lauréats 2021-2022, tout comme certains lauréats des éditions précédentes, participeront non seulement à la Saison de la France au Japon mais aussi aux 30 ans de la Villa Kujoyama en 2022 !

L’annonce des lauréats n’est pas la seule actualité de l’institution française. Si vous vous trouvez déjà au Japon, sachez également que la Villa Kujoyama ouvrira exceptionnellement ses portes au public à l’occasion d’une nouvelle édition de la Nuit Blanche Kyôto le 3 octobre. Après presqu’une année  sans artistes en résidence, l’institution reprendra vie le temps d’une nuit. Toutefois, si vous ne vous situez pas à Kyôto ce samedi, vous pourrez toujours assister depuis chez vous puisque ce sera aussi un évènement virtuel  via un lien Zoom gratuit qui sera communiqué ultérieurement par la Villa Kujoyama. La programmation d’En mouvement Nuit Blanche Kyôto annonce notamment un atelier de danse connecté avec le chorégraphe Eric MINH CUONG CASTAING, lauréat 2020, qui transformera la Villa Kujoyama en club durant une heure avec un son de YES SOEUR.

*Les lauréats gagnent une résidence de deux à six mois selon le projet à la Villa Kujoyama, incluant un billet aller-retour entre la France et Ôsaka. Pendant toute la durée de la résidence, l’institution met à la disposition des lauréats un atelier-logement, le droit de disposer d’une salle adaptée à différentes formes d’expression artistique, ainsi qu’une allocation forfaitaire mensuelle. Chaque année, la Villa Kujoyama fait un appel à candidature pour la prochaine résidence d’artiste. Outre une démarche artistique et le fait d’être libre de toutes contraintes pendant la période de résidence, la seule condition pour envoyer sa candidature est d’être français ou de résider en France  depuis au moins 5 ans, ou d’être japonais ou de résider au Japon. Si vous voulez soumettre un projet et tenter votre candidature, n’hésitez pas à consulter régulièrement le site officiel de l’institution.

  • Villa Kujoyama, Nuit Blanche Kyôto, le 3 octobre de 15h30 à 20h30 (heure japonaise), 17-22 Hinooka, Ebisudani-Cho, Yamashina-Ku, Kyoto 607-8492
  • Les lauréats 2021-2022 de la Villa Kujoyama à la Saison de la France au Japon, entre octobre 2021 et mars 2022, programmation en cours.

Photo : la Villa Kujoyama, vue aérienne ©Christian Merlhiot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.