Kyûshû, une destination de choix pour ses onsen

One comment

Si comme nous vous avez hâte de voyager de nouveau, et plus particulièrement au Japon, voici une idée de destination : le Kyûshû. Située au sud du pays, l’île de Kyûshû est une destination idéale pour les amoureux de la nature, notamment des onsen. On vous propose un rapide tour des onsen du Kyûshû.

Située au sud du pays, l’île de Kyûshû est  facilement accessible en avion, en 2h depuis l’aéroport de Tôkyô-Haneda jusqu’à Fukuoka au nord du Kyûshû, comme en Shinkansen, en 5h environ depuis Tokyo station jusqu’à Hakata station (Fukuoka) ! Si le département de Fukuoka ou Fukuoka-ken est une porte d’entrée vers le Kyûshû, l’île est composée en tout de huit départements, en japonais « ken » (県), dont sept se trouvent sur le Kyûshû, le dernier étant Okinawa. Nous nous attacherons aux sept ken se trouvant directement sur le Kyûshû pour aborder un point particulier de l’île : Fukuoka, Saga, Ôita, Kagoshima, Kumamoto, Miyazaki et Nagasaki.  Cette fois, on vous parle d’un aspect dont les Japonais sont très friands et respectueux : la nature. Or l’île de Kyûshû est réputée pour avoir une nature en abondance. Déjà, il y’a la présence de trois volcans actifs : les monts Aso (Kumamoto-ken), Sakurajima (Kagoshima-ken) et Unzen (Nagasaki-ken) ! S’ils entrent régulièrement en éruption, ces trois volcans sont étroitement surveillés et sont par ailleurs à visiter. Vous pouvez par exemple aller sur le cratère du Mont Aso, excepté lorsque le volcan est actif, mais pour les moins téméraires, il y a un musée du mont Aso à découvrir, d’où vous pouvez observer le cratère sans bouger grâce à des caméras installées sur ce dernier. Si ces volcans peuvent effrayer, sachez que c’est aussi parce qu’ils sont en activité qu’il existe l’un des plus beaux trésors naturels du Japon, à savoir les onsen ! A l’image de Beppu et ses sept Enfers, cela donne des sources d’eaux chaudes volcaniques partout sur l’île, dont certains ne sont pas faits pour s’y baigner en dépit de leur apparence !  On vous propose donc de faire un bref tour des onsen par département pour vous permettre de choisir quelle sera votre future destination.

©Kyushu Tourism Promotion Organization

Takeo à Saga-ken : Selon une légende, le onsen de Takeo aurait jailli il y a déjà un millénaire ! L’eau a pour vertu d’être plus alcaline que la moyenne, et ce type de onsen est réputé pour aider à avoir une belle peau et est donc surnommé « bijin no yu » ou « bain de beauté ». En réalité, il y a de nombreuses autres propriétés thérapeutiques aux eaux alcalines comme aider à traiter tous les problèmes de peaux mais aussi les douleurs menstruelles ou encore les constipations. En bonus, un cadre idyllique vous est offert grâce au jardin de Mifuneyama, qui, régulièrement en été, se transforme grâce à l’art digital de teamLab.

©Kyushu Tourism Promotion Organization

Beppu à Ôita-ken : Nous connaissons bien cette ville aux Sept Enfers ou Jigoku Meguri (en fait, jusqu’à il y a encore quelques années, il y en avait huit), puisque nous l’avions visitée en 2019. Si les Jigoku sont une véritable attraction touristique, faites attention à ne pas mettre un petit doigt dans un de ces Jigoku car l’eau y est bien trop chaude malgré la couleur qui peut sembler accueillante. En réalité, vous avez un très large choix pour vous relaxer dans un onsen sur place car il y’a à Beppu plus de 2800 sources chaudes – le plus grand nombre de sources de tout le Japon. A tel point que selon certains spots on peut apercevoir la vapeur s’échapper du sol ! Ces vapeurs ont une véritable utilité puisque la ville s’en sert pour la cuisine. Ainsi vous pouvez trouver de nombreux restaurants en ce sens, et parfois vous pourrez même cuire vos ingrédients vous-même.

©Kyushu Tourism Promotion Organization

Kurokawa à Kumamoto-ken : Après une randonnée au mont Aso, Kurokawa est le village parfait pour se détendre puisqu’il s’agit d’un village onsen situé à 700m d’altitude. Constitué d’une trentaine d’auberges, le village a su conserver son authenticité au point d’obtenir deux étoiles au Guide Vert Michelin ! Les onsen ont pour vertus de se relaxer, détendre les muscles, améliorer la peau et ont également des propriétés antibactériennes.

©Kyushu Tourism Promotion Organization

Chikugogawa à Fukuoka-ken : A 1h30 en voiture depuis la ville de Fukuoka, vous pouvez vous rendre à la station thermale de Chikugogawa. L’onsen de Chikugogawa peut vous aider si vous souffrez de la goutte ou en cas de rhumatismes mais aussi à rendre votre peau douce. Surtout, il y a une activité particulière à cette région que vous pouvez faire tout en profitant de temps de bain, c’est la cueillette de fruits grâce à la présence de vergers à proximité ! C’est parce que Fukuoka-ken est un département réputé pour sa production de fruit, et notamment la région de Chikugo.

Unzen à Nagasaki-ken : Après avoir visité la ville de Nagasaki, pourquoi pas vous diriger vers Unzen ? Les sources d’eaux chaudes de ce village onsen contiennent des propriétés bienfaisantes pour soigner les problèmes dermatologiques ainsi que les rhumatismes et diabète. Il y a également des Jigoku à l’image de Beppu, mais c’est alors un lieu historique puisque de nombreux chrétiens y furent martyrisés au XVIème siècle, raison pour laquelle s’y trouve un monument des martyrs chrétiens.

©Kyushu Tourism Promotion Organization

Kitago à Miyazaki-ken : Changement de décor avec la ville de Kitago, recouverte à 90% de forêts ! Là-bas, tout vous invite à la relaxation surtout si vous restez au moins une nuit notamment au ryokan Nemu no Hana. Cet établissement intime se compose de seulement 10 suites privées avec chacune leur rotenburo (onsen privatif en  terrasse) et se situe dans la vallée d’Inohae. Vous pouvez donc vous profiter des bienfaits du onsen, dont l’eau permettrait d’aider ceux souffrant de problèmes cardiaques ou de pression sanguine. Mais vous pouvez également, grâce à son emplacement, bénéficier d’une thérapie par la forêt en y faisant une randonnée.

©Kyushu Tourism Promotion Organization

Ibusuki à Kagoshima-ken : C’est la petite exception dans le lot des onsen puisqu’on va dans ce village notamment pour ses bains… de sable ! Cela se fait également sur la plage à Beppu, mais le village d’Ibusuki est réputé pour cette activité. Vous vous immergez durant une quinzaine de minutes dans un sable « riche en acide métasilicique, un hydratant naturel des plus efficaces », bien plus que dans un onsen traditionnel puisque le sable d’Ibusuki contient presque 5 fois plus d’acide métasilicique ! Une cure de bain de sable permettrait « d’améliorer l’oxygénation du sang, du corps et de la beauté de la peau ». 

Photo et source: ©Kyushu Tourism Promotion Organization / Accord Overture

1 comments on “Kyûshû, une destination de choix pour ses onsen”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.