Une exposition sur les samouraïs et une carte blanche à Chiharu SHIOTA au musée Guimet !

Le musée national des arts asiatiques – Guimet proposera dès le 16 mars une programmation 100% japonaise ! Cela commence par l’exploration de l’imaginaire des samouraïs dans l’art jusqu’au 29 août 2022, puis, l’institution a donné Carte blanche à Chiharu SHIOTA, à voir jusqu’au 6 juin 2022.

L’arc et le sabre – imaginaire guerrier des samouraïs :

Le musée national des arts asiatiques – Guimet (en collaboration avec le Palais de Tokyo) avait proposé une splendide exposition sur les armures de samouraïs, vous vous en souvenez ? C’était en 2018. L’institution annonce une nouvelle exposition dans laquelle le public pourra visiter l’imaginaire lié à ces fameux guerriers japonais. Quand on parle de samouraï, de manière générale, c’est la figure du guerrier qui s’impose en premier. Mais il existe un riche environnement culturel autour des samouraïs, plus particulièrement grâce aux Daimyô, les seigneurs issus de l’élite, et le développement d’un code moral, Bushidô ou « voie des guerriers ». Les samouraïs, à partir des cérémonies bouddhistes, favorisent l’instauration des trois arts japonais du raffinement : chadô ou sadô (la voie du thé), kôdô (la voie de l’encens) et ikebana (la voie des fleurs).  Si les casques et armures des samouraïs attestent de leur puissance et de leur richesse à travers un raffinement dans les détails, ces guerriers et leur code moral sont également mis en scène dans l’art que ce soit dans la production littéraire, l’artisanat, l’art figuratif ou encore la représentation théâtrale (, Bunraku et Kabuki). Ces samouraïs deviennent mythe grâce aux récits notamment les 47 Rônins, ces samouraïs qui ont perdu leur maître et le vengent avant de se faire seppuku (ou suicide par éventration). Encore de nos jours, ce mythe comme la figure du samouraï fascinent et inspirent les artistes que ce soit dans le cinéma, les mangas ou encore les arts plastiques. Ce sont les différentes facettes des samouraïs que le musée Guimet vous propose de visiter à la mi-mars.

  • Activités autour de l’exposition : Atelier Shibaraku ! à faire en famille le 26 mars 2022, sur réservation ; atelier Samouraïs, à vos crayons ! pour les enfants âgés de 7 à 12 ans le 23 mars et le 18 mai 2022, sur réservation.

Carte blanche à Chiharu SHIOTA :

Chiharu Shiota dans son atelier, 2019 © photo Sunhi Mang, courtesy of Chiharu Shiota

Pour cette nouvelle saison, le MNAAG donne Carte blanche à l’artiste Chiharu SHIOTA ! Si l’artiste a déjà été exposée en France notamment à Paris, comme au magasin le Bon Marché en 2017 ou plus récemment à Asia Now en octobre dernier, c’est la première fois qu’elle expose en solo dans un musée en France. Née en 1972 au Japon, Chiharu SHIOTA réside en Allemagne depuis le milieu des années 90. Son travail artistique est reconnaissable grâce à l’utilisation du fil, matière principale de ses œuvres, utilisé pour relier des objets sculptés ou usagés et dessiner dans l’espace. Tel un fil qui nous unit ou nous sépare, ou qui rattache les souvenirs entre eux, les œuvres de Chiharu SHIOTA sont des installations massives et visuellement intrigantes. Nous avions eu, un peu par hasard, l’occasion de découvrir Me Somewhere Else en 2019 présentée aux musées royaux des Beaux-Arts de Belgique à Bruxelles, une œuvre qui évoque la lutte de l’artiste contre son cancer et la certitude que l’esprit survivra à son corps (voir photos sur notre réseau social). Chiharu SHIOTA aborde d’autres thèmes dans ses œuvres comme la solitude, l’enfermement et la connexion entre individus. Pour la Carte blanche au MNAAG, il est d’ailleurs question de connexion, et l’artiste a été inspirée par le confinement imposé par la crise sanitaire.

Nous sommes connectés, puisque nous sommes tous dans la même situation. Tout le monde est assis chez lui à regarder ses meubles et à s’interroger sur le monde extérieur qui est, en ce moment, réduit à un simple souvenir. » Chiharu SHIOTA

  • Activités autour de l’exposition : atelier Le fil rouge, pour les enfants âgés de 7 à 12 ans, le 19 mars et le 21 mai 2022, sur réservation.
  • L’arc et le sabre – imaginaire guerrier des samouraïs, du 16 mars au 29 août 2022 et Carte Blanche à Chiharu SHIOTA, du 16 mars au 6 juin 2022, au Musée national des arts asiatiques – Guimet, 6 place d’Iéna 75116 Paris. Tarif plein donnant accès aux expositions permanentes et temporaires + 2ème visite dans les 14 jours : 11€50.

Photo principale : Casque suji-bachi kabuto aux armoiries du clan Wakizawa et masque menpo, École Myochin © RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier

Source : communiqué de presse

2 réflexions sur “Une exposition sur les samouraïs et une carte blanche à Chiharu SHIOTA au musée Guimet !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.