RHYME SO se révèle et dévoile les projets à venir !

Pas de commentaire

Il y a quelques années, nous découvrions RHYME qui nous évoquait les débuts à venir de RHYME SO. Après la sortie de Fashion Blogger, leur premier single, nous avons échangé par mail avec RHYME et Shinichi OSAWA de leurs prochains projets et du contexte sanitaire au futur incertain. Portrait.

Lorsque nous avions rencontré RHYME pour la première fois, nous entendions les prémices de Fashion Blogger à la Fête de la Musique du Guilo Guilo. Nous étions alors loin de connaître le morceau final, celui qui est sorti en mars 2020. Trois années se sont écoulées depuis cette découverte, et deux années ont passées depuis notre entretien. Nous attendions avec impatience ce que nous réserverait RHYME SO, qui rassemble les talents de l’artiste Australienne et du renommé Shinichi OSAWA / MONDO GROSSO. Si les deux musiciens ont travaillé ensemble à plusieurs reprises depuis leur rencontre, comme sur le dernier album de MONDO GROSSO ou encore sur la bande originale de l’anime Banana Fish, leur véritable projet commun se dévoile enfin à travers RHYME SO. En fait, avant la sortie de Fashion Blogger, le duo a fait ses débuts avec un premier titre paru dans un album de collaboration en septembre 2019. Just Used Music Again, un titre qui donnait le ton sur leur style musical future pop, était alors paru dans Heads in the Clouds II du label 88rising (disponible en version numérique). C’est surtout Fashion Blogger, en mars 2020, qui les a révélés au public grâce à un son entraînant et grâce à un bijou de vidéo clip racontant à travers une compétition de patinage artistique notre quête obsessionnelle des likes et notre nécessité de se déconnecter du virtuel pour se concentrer sur la véritable connexion humaine.  

RHYME SO y évoque un thème déjà abordé  par RHYME dans Internet Girl, soit une mise en garde face aux excès des réseaux sociaux sans pourtant condamner leur utilisation. Le duo s’exprime sur cette question en pleine crise sanitaire où parfois seuls nos téléphones nous permettent de conserver un lien social. Eux-mêmes, en tant qu’artistes, utilisent les SNS mais parviennent à maintenir un équilibre :

Nous n’avons jamais détesté les réseaux sociaux ni les téléphones, c’est plutôt une bénédiction de communiquer et nous avons tous communiqué avec ceux que nous aimons. Bien que notre point de vue n’ait pas tellement changé car dans cette situation, les gens se retrouvent bloqués avec leur smartphone, encore plus qu’avant. Mais tant de gens ne sont toujours pas en mesure de vivre leur vraie vie et tant de gens autour de nous se déconnectent rapidement et suppriment tous leurs comptes des réseaux sociaux. Ils ne veulent pas être victimes de la propagation de fake news.

Rhyme SO

En effet, la sortie de ce premier single a été suivi du confinement de la moitié de la population à travers le monde.  Au Japon, s’il n’a pas été imposé à la population, il a été recommandé et l’état d’urgence avait été instauré. Problème, les Jeux Olympiques devaient se tenir à Tôkyô cet été. Entre temps, l’évènement a été repoussé à l’été 2021, mais face à une récente augmentation continue de cas de coronavirus dans le pays, les sondages révèlent une forte inquiétude, seuls ¼ des Japonais étant en faveur du maintien des Jeux Olympiques même en 2021 (ndla: à ce jour, la gouverneure de Tôkyô envisage d’instaurer l’état d’urgence sur la capitale). Sur cette question, RHYME SO a accepté de nous partager leur sentiment :

C’est vrai, ça [les JO] a été annoncé comme reprogrammé mais nous ne saurons jamais la vérité.  Il y a des rumeurs à Tôkyô selon lesquelles ça n’aura même pas lieu …  C’est en effet inquiétant et cela pourrait ruiner l’économie japonaise, surtout le tourisme à Tôkyô.

Rhyme SO

Si RHYME comme SO ont tous deux survécu à cette crise en jouant à Animal Crossing, n’allez pas croire qu’ils ont mis en suspens leur créativité ! Bien au contraire, le duo n’a cessé d’être actif depuis ses débuts. Certes cette crise sanitaire l’empêche de rencontrer son public et de voyager à l’étranger, mais elle est loin de mettre un frein à l’essor de RHYME SO.  Le public, au Japon comme à travers le monde, a pu découvrir la musique proposée par le nouveau duo à travers des concerts en live, que ce soit à travers la chaîne Youtube de Shinichi OSAWA sur laquelle le musicien propose un rendez-vous régulier tous les dimanches à 17h, heure japonaise (10h en France) et où les internautes peuvent régulièrement découvrir des titres du duo, ou à travers d’autres évènements en ligne en compagnie d’autres artistes musicaux sur From Japan to the World ou encore Block fm.  Cette situation inédite leur a même inspiré deux titres teintés à la fois d’espoir et de mélancolie sur l’après-Covid 19, dévoilés en juin uniquement sur leur chaîne Youtube. Puis, le 15 juillet dernier, c’est non pas un single mais un double titre qu’a sorti le duo notamment disponible sur les plateformes numériques, Psyche dont le clip vidéo propose la version Hoshi.

Mieux encore Shinichi OSAWA comme RHYME ne mettent aucunement leur carrière solo de côté. Pour le premier, après la sortie en 2018 de son dernier album en tant que MONDO GROSSO, Attune/Detune, il annonce des albums à venir sans encore donner de date, il faudra pour le savoir suivre les annonces sur ses réseaux sociaux :

Je ne peux pas dire exactement quand… mais dans l’ordre, un NOUVEL (le premier en 10 ans) [album] de Shinichi Osawa et ensuite MONDO GROSSO.

Shinichi OSAWA

Quant à RHYME, elle nous annonce qu’elle va bientôt faire ses débuts officiels avec un single ! En attendant, elle vient de sortir deux nouveaux EP dans lesquels on peut y écouter la diversité de son talent. Le premier, RETUNES Compartment One (laissant suggérer un deuxième ?), est une sélection surprenante de reprises et de remix dont une de Paradise (Not for Me) de Madonna et une reprise en anglais de Watashi o ikite de Mari NATSUKI (This No Town), et dont voici le clip.

Le second est un EP de sa composition et qui lui est venu durant cette période de confinement. Il n’était pas vraiment prévu qu’elle le publie, mais ayant été incitée à le faire dans lequel RHYME déploie sa spécialité, des poèmes qu’elle narre, chante voire rappe. Il est disponible en version numérique depuis le 27 juin et nous vous proposons de découvrir Saw Myself.

Remerciements à Rhyme et SO

Photo : ©Sarai Mari avec l’aimable autorisation de RHYME SO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.